Accueil > Sports > Sportif Africain

Éliminatoires CAN 2023 : Rigobert Song l’indésirable, le véritable danger de « La théorie du danger »

Rigobert Song Bahanag n'est plus très convaincu de sa théorie du danger qui semble se retourner contre lui.

Steve Mboutou
🕓 Modifié le
Qatar 2022 : "La détermination (...) Le fighting spirit" le coach des lions indomptables garde espoir face à la Serbie...
Résumé de l'article

👉🏿 Rigobert Song est très inquiet pour la suite des éliminatoires de la CAN.

👉🏿 Sa fameuse théorie du danger semble ne pas marcher.

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Rigobert Song Bahanag n’est certainement pas l’un des entraîneurs les plus sereins et aimés en ce moment. Pour cause, ses contre-perfomances depuis qu’il a été nommé à la tête de l’équipe nationale du Cameroun. Il serait même considéré comme le véritable danger de la sélection nationale.

C’est dire toutes les frustrations que le coach des Lions Indomptables du Cameroun peut subir, non seulement de la presse, mais des supporters qui ne souhaitent plus le voir à la tête de l’équipe fanion. Sauf que Rigobert Song a nargué le public lors d’une conférence de presse. « Je serai là jusqu’à la mort. » a-t-il lâché aux journalistes. Des propos osés qui ont suscité l’indignation des fans des Lions Indomptables.

Le match du 28 mars dernier face à la Namibie, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations a été la goutte d’eau qui a débordé le vase, mettant ainsi en danger, la fameuse « théorie du danger » de Rigobert Song Bahanag. On vous dit tout à la suite de cet article🤔.

Rigobert Song, le casse-tête de l’équipe nationale

Éliminatoires CAN 2023 : Rigobert Song, le véritable danger de "La théorie du danger"
Twitter @joueurscmr

À ce stade des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, des incertitudes se dessinent sur le visage de nombreux Camerounais qui craignent le pire pour leur équipe nationale qui s’est incliné mardi dernier face à la Namibie sur un score d’1 but contre 2. Buts signés Peter Shalulile et Absalom Limbondi pour la sélection nationale namibienne, et Aboubakar Vincent pour l’équipe nationale du Cameroun.

Le Cameroun perd donc ainsi la tête du Groupe C avec un match gagné, un match nul et une défaite. Ce qui fait un total de 4 points, derrière la Namibie qui en compte 5.

Même si rien n’est perdu, le risque d’élimination est plus ou moins grand, au regard de l’écart qui sépare le Cameroun du troisième de cette poule, à savoir le Burundi. De quoi donner raison à ceux qui pensent que Rigobert Song passe le temps à s’amuser, à s’enjailler et à se la couler douce. Toutefois, il y a quand même des raisons d’y croire, même si la théorie du danger n’est toujours une option efficace😅.

Restez à l'affut
Suivez-nous sur Google News

À propos de l'auteur, Steve Mboutou

Mboutou Steve, écrivain passionné du décryptage de d'actualité, des faits divers sur le monde en général et l'Afrique en particulier.