Accueil > People > Influenceur

Affaire poupée de Mendong : Calixthe Beyala penche pour une malédiction !

Ça fait tout juste trois jours que l'affaire poupée de Mendong a eu lieu et que la toile a rendu son verdict. Cependant, Calixte Beyala penche pour une malédiction.

Yvan Styve Guintang Ngoué
🕓 Modifié le
Affaire poupée de Mendong : Calixthe Beyala penche pour une malédiction !
Résumé de l'article

👉🏿 Débriefe sur l’affaire Anne-Sophie alias la poupée de Mendong

👉🏿 Allégations hautement sérieuses de l’écrivaine camerounaise Calixthe Beyala

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Le 8 mars denier, une jeune fille, du nom d’Anne-Sophie, s’est déshabillée en plein carrefour, tout juste au niveau de Jouvence, un quartier de la capitale Yaoundé. C’était alors un spectacle digne d’un bar à striptease auquel les riverains de la capitale ont eu droit, et sans rien payer.

Plutôt que de lui porter assistance, ou même de cacher sa nudité, certains se sont empressés de prendre des clichés et même des vidéos, et de les partager sur la toile. L’histoire s’est alors répandue comme une trainée de poussière, et en moins de 24 h, toute la toile était en tenue en haleine et en alerte.

« Elle a utilisé spirituellement toutes les femmes du monde » : Calixthe Beyala penche pour une malédiction quant à l’affaire Poupée de Mondong

Affaire poupée de Mendong : Calixthe Beyala penche pour une malédiction !
Capture Facebook

Si certains penchaient pour une condition due à une pratique occulte, Son oncle, M. Essomba, s’était pourtant exprimé à ce sujet. Il avait pourtant fait part de ce que sa nièce a des problèmes de santé.

Mais il avait aussi souligné la désolidarisation des femmes, puisqu’aucune d’entre elle n’avait daigné lui porter une quelconque assistance. Toutefois, Calixthe Beyala, une romancière camerounaise dont l’avis fait très souvent le poids dans certaines affaires d’ordre public, a affirmé qu’il s’agissait d’un rituel de malédiction.

« Une dépression nerveuse ou une vraie folie ne pousse personne à marcher nu, comme par hasard un 8 mars, journée de la femme, pour ensuite prendre tranquillement sa moto. Foutaise ! Elle a utilisé spirituellement toutes les femmes du monde. Donc c’est pas une blague !« 

Qui dit vrai dans cette histoire rocambolesque ? Newstories Africa reste au parfum pour vous tenir informés.

Restez à l'affut
Suivez-nous sur Google News
Guintang Ngoué Yvan Styve

À propos de l'auteur, Yvan Styve Guintang Ngoué

Diplômé d'une licence en sciences politiques, je suis passionné par les métiers de la communication. Un amoureux des mots qui essaie de les manier avec le plus grand respect et toujours un soupçon de sophistication.