Accueil > Sports > Sportif Africain > Taekwondo : Daba Modibo Keita, premier africain Champion du monde, il revient sur son expérience

Taekwondo : Daba Modibo Keita, premier africain Champion du monde, il revient sur son expérience

Daba Mobibo Keita a marqué l'univers du taekwondo avec ses nombreux titres. Il partage son expérience.

👨🏽 Steve Mboutou
🕓 Modifié le
Taekwondo : Daba Modibo Keita, premier africain Champion du monde, il revient sur son expérience
Résumé de l'article

👉🏿 Daba Mobibo Keita est une référence mondiale en taekwondo.

👉🏿 Il raconte son parcours.

Daba Mobibo Keita est le premier athlète africain Champion du monde en Taekwondo. Un exploit qui a tracé les sentiers de la victoire à d’autres jeunes dans une discipline martiale coréenne. De plus en plus, les jeunes africains s’y intéressent et font des merveilles.

Il faut dire que l’athlète malien a eu des sérieuses difficultés à y arriver en raison des idées reçues sur le talent des coréens en la matière. Daba Modibo avait une peur bleue des asiatiques et craignait de se faire descendre par ces derniers.

Il a fallu beaucoup de courage et d’abnégation pour braver cet obstacle. Le malien de 41 ans, a néanmoins gardé une très bonne expérience de son parcours en tant qu’athlète. Deux fois Champion du monde et plusieurs autres titres, il est mieux placé pour conseiller ses cadets. On vous dit tout à la suite de cet article😉.

Daba Modibo Keita brise le signe indien

Taekwondo : Daba Modibo Keita, premier africain Champion du monde, il revient sur son expérience
Facebook @dabamodibokeita

Quand Daba Modibo Keita fait ses premiers pas en taekwondo aux championnats du monde en 2005, il ne croit pas en lui. Pour lui, battre les asiatiques en général, et les coréens en particulier, est une illusion, vu toutes les appréhensions et les films qui les mettaient au piédestal des arts martiaux. « Quand j’ai commencé le Taekwondo, nos grands maîtres de salles avaient pour habitude de nous dire que les meilleurs combattants et la plupart des grands champions étaient coréens et qu’ils étaient très forts. Et très rapides et tout.  » a-t-il indiqué.

De quoi paniquer n’est-ce pas ? En 2005, pour son premier combat aux championnats du monde, le malien de 2, 05 m et de 105 kg sera face à un coréen😂. Du coup, il se met à transpirer à grosses gouttes. « je n’arrivais ni à manger, ni à réellement bien dormir. » a-t-il lâché.

Malgré la défaite sur un score de 1 contre 2, l’athlète en gagné depuis ce jour en confiance. Et c’est de là que tout a été déclenché. Les éditions qui ont suivi ce championnat ont montré un Modibo différent, puissant et conquérant. Le 21 mai 2007, il bat l’iranien Rostami et entre dans l’histoire de la discipline. Deux ans plus tard, il conserve son titre de Champion du monde au Danemark en battant le Coréen Nam. Il aurait pu remporter un prix aux Laureus World Sports Awards😁.

⨭ de Stories