Accueil > Musique > Musique Urbaine

Afro Nation Lagos : le festival de musique urbaine vient d’être annulé

L'Afro Nation annule une série de concerts et n'aura pas lieu cette année à Lagos. Des prix qui font hésiter les mélomanes.

Natacha Fouda
🕓 Modifié le
Afro Nation Lagos : le festival de musique urbaine vient d'être annulé
Résumé de l'article

👉🏾 L’Afro Nation annonce une mauvaise nouvelle aux mélomanes de Lagos.

👉🏾 Des tickets qui coûtent cher.

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Les amoureux de bonnes mélodies resteront sur leur faim, car l’Afro Nation Lagos vient être annulé. Le comité d’organisation de l’événement a récemment annoncé que le festival poserait ses valises dans la ville la plus culturelle du Nigéria.

En effet, le comité a même prévu un guest star du tonnerre avec Burna Boy en tête d’affiche. En outre, les organisateurs de l’événement ont prévu de nombreuses célébrités pour la première édition nigériane du festival.

Malheureusement pour les amoureux de bonne musique, le festival Afro Nation Lagos vient d’être annulé. Les mélomanes du Nigéria n’auront pas droit aux mêmes privilèges que leurs voisins.

Le festival Afro Nation n’aura pas lieu à Lagos cette année

Eh oui, le festival le plus attendu n’aura pas lieu dans la capitale de l’afrobeat. Le comité d’organisation de l’Afro Nation Lagos vient de publier une note qui précise que l’évènement a été annulé. Bien que le comité ne donne pas de précisions, l’évènement n’aura plus lieu au Nigéria.

« Aussi déçus que nous soyons de ne pas venir à Lagos cette année, nous voulons que notre spectacle de retrouvailles soit à la hauteur des standards que vous méritez » a déclaré le comité. En effet, des sources déclarent que la cause de l’annulation du festival est l’accumulation de billets invendus.

Pour cause, les tickets de concerts coutaient environ 300 000 nairas, soit environ 235 029 francs CFA. Toutefois, l’Afro Nation Lagos s’engage à rembourser les dépenses de toutes les personnes qui ont acheté des billets. Lagos n’aura pas droit au privilège que le Ghana a eu en début d’année.

On en parle 👇

Restez à l'affut
Suivez-nous sur Google News

À propos de l'auteur, Natacha Fouda

Passionnée de lecture, de média et de bandes dessinées. Je me suis découverte une autre passion pour l’écriture.