Accueil > Good Life

Traite négrière : 5 pays africains ayant servi de point d’embarquement des esclaves

Cet article vous présente 5 pays africains qui ont servi de point d'embarquement des esclaves pendant la traite négrière.

Léonel Balla
🕓 Modifié le
Traite négrière : 5 pays africains ayant servi de point d'embarquement des esclaves
Résumé de l'article

👉🏿Pendant plusieurs siècles, la traite négrière a sévi en Afrique.

👉🏿Voici 5 pays africains ayant servi de point d’embarquement d’esclave à destination de l’Amérique et de l’Europe.

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

La traite négrière est la période où des millions d’esclaves africains ont été embarqués pour l’Europe et l’Amérique. Pour ce faire, plusieurs pays africains ont servi de point d’embarquement. Il s’agit des pays où les esclaves étaient regroupés puis transportés vers l’Amérique.
S’il est vrai que la configuration géographique actuelle n’est pas la même, il est tout de même possible d’identifier les zones concernées. Voici pour vous, 5 pays africains qui ont servi de point d’embarquement des esclaves.

Luanda (Angola)

Luanda est l’actuelle capitale de l’Angola. Pendant la traite négrière, la ville a servi de point d’embarquement des esclaves à destination de l’Amérique, notamment du Brésil.

Les historiens parlent de plusieurs centaines de milliers d’esclaves ayant transité par cette zone.

Côte de l’Or (Ghana)

Traite négrière : 5 pays africains ayant servi de point d'embarquement des esclaves
Une vue de la cote de l’Or au Ghana

La Côte de l’Or se trouve au Ghana. Elle donne sur le Golfe de Guinée, plus précisément au milieu du cap des Trois-Pointes à l’Ouest et le Cap Saint Paul à l’Est.

Elle a longtemps servi de point d’embarquement des esclaves à destination de l’Europe et de l’Amérique au cours de la traite négrière.

Côte de Loango (République démocratique du Congo)

La Côte de Loango est située dans l’actuelle République démocratique du Congo, précisément à 20 kilomètres de Pointe-Noire.

Elle abritait un port d’embarquement qui a permis l’acheminement de plus de 2 millions d’esclaves en Europe et en Amérique.

Ces esclaves étaient issus des zones qui sont devenues aujourd’hui l’Angola, le Gabon, le Tchad et la RDC entre autres.

Golfe du Bénin

Traite négrière : 5 pays africains ayant servi de point d'embarquement des esclaves
Villa Ajavon au Bénin, symbole de l’abolition de l’esclavagisme

Le Golfe du Bénin est la façade maritime du Bénin, du Nigéria, du Togo et du Ghana. C’était l’un des endroits les plus actifs pendant la traite négrière.

Les historiens évaluent à plus de 850 000 le nombre d’esclaves ayant été déportés du Golfe du Bénin pour l’Amérique.

Golfe du Biafra (Nigéria)

Traite négrière : 5 pays africains ayant servi de point d'embarquement des esclaves
Une vue de Lagos, Ville Côtière au Nigéria

Le golfe du Biafra est situé dans l’actuel Nigéria. Il possédait d’importants ports de commerce d’esclaves. Avec la Côte de Loango, il est souvent cité comme étant les carrefours du commerce des esclaves en Afrique de l’Ouest.

Comme point d’embarquement, les chercheurs évaluent à plus d’un million, le nombre d’esclaves qui sont passés par cet endroit en direction de l’Europe et de l’Amérique.

Restez à l'affut
Suivez-nous sur Google News
Léonel Balla

À propos de l'auteur, Léonel Balla

Je suis Journaliste polyvalent de nationalité camerounaise. Passionné d'écriture et de lecture, je traite généralement des sujets d'actualité portant sur l'économie et la politique. Je m'intéresse également aux faits divers et à l'actualité people.