Accueil > People > Célébrité

Togbè Yéton : le rappeur salue l’action de lutte contre les cybercriminels

Alors qu'il poursuit la promotion de son nouveau clip Gayman, Togbè Yéton profite de l'occasion pour faire une déclaration en lien avec la chasse aux cybercriminels.

Yvan Tounssi Ndjock
🕓 Modifié le
Togbè Yéton : le rappeur salue l'action de lutte contre les cybercriminels
Résumé de l'article

👉🏾 Togbè Yéton continu la promotion de son morceau intitulé Gayman.

👉🏾 Le rappeur cagoulé dit poursuivre sa lutte contre la cybercriminalité.

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Le rappeur Béninois Togbè Yéton connu pour son franc parlé n’est pas resté impartial depuis l’attaque ciblée contre les cybercriminels. En effet, la chasse au sorcière est lancée depuis quelque temps l’OCRC une institution gouvernementale en charge de la lutte contre la cybercriminalité.

Si des artistes tels que Nikanor ont décidé de dénoncer le peines appliquées aux cybercriminels, Togbè Yéton ne s’est pas gêné pour donner ses impressions. Ce vendredi 10 mars le rappeur sortait son clip intitulé Gayman dans lequel il incarne le rôle d’un cybercriminel. Son but est de démontrer les raisons qui pousse la jeunesse à se livrer à cette pratique criminelle.

 « La cybercriminalité n’est pas une bonne chose… » : Togbè Yéton appel les autorités à poursuivre la traque aux cybercriminels

Togbè Yéton : le rappeur salue l'action de lutte contre les cybercriminels
Instagram / togbe.yeton_dexpelado

Depuis la sortie de Gayman, les confrères de Togbè Yéton n’ont pas partagés le lien du morceau. Pour cause, ses collègues ne voudraient pas être accusés de violations économiques et de terrorisme. « J’ai constaté qu’il y a plusieurs Gayman parmi les artistes parce qu’entre temps quand je sors un morceau, ils sont nombreux à partager. Mais aucun d’entre eux n’a partagé ma nouvelle sortie musicale intitulée Gayman. Ils ne veulent pas être soupçonnés par la Criet, je vous comprends », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Cette sortie du rappeur est salué depuis peu par les internautes qui épousent l’idée de la traque aux cybercriminels. Par contre, certains n’apprécient pas Gayman car il pourrait être interprété dans le mauvais sens. Cependant, Togbè Yéton ne lâche rien et continue sa lutte contre la cybercriminalité. Il ajoute par la suite que les autorités doivent doubler d’ardeur afin de lutter contre les cybercriminels.

Restez à l'affut
Suivez-nous sur Google News

À propos de l'auteur, Yvan Tounssi Ndjock

Passionné de dessin, de voyage et des sciences m’ont permis de m’ouvrir au monde. Je me suis laissé emporter par l'écriture qui est une activité très passionnante et pleine de découvertes extraordinaires.