Accueil > Musique

« Je n’ai pas choisi… » Mary-c fait des révélations sur sa carrière musicale

Mary-C est une artiste de gospel. Au cours d'une interview avec le média panafricain Newstoriesafrica, elle a fait plusieurs révélations sur sa carrière musicale, notamment ses premiers pas dans l'art.

Léonel Balla
🕓 Modifié le
"Je n'ai pas choisi…" Mary-c fait des révélations sur sa carrière musicale
Résumé de l'article

👉🏿Mary-C est une artiste musicienne qui excelle dans le gospel.

👉🏿Sa carrière musicale est une véritable source d’inspiration et de motivation.

👉🏿Au cours d’une interview avec Newstoriesafrica, elle donne d’importants conseils à la jeune femme africaine.

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Les amoureux de la bonne musique en général et du gospel en particulier connaissent sans aucun doute Mary-C. Née en France et ayant grandi au Cameroun, elle est de père Gabonais et de mère camerounaise. Discrète et timide de nature, il arrive parfois à Mary-C, de son vrai nom Marie Cécile Meyo M’Emane, d’avoir besoin de calme. Malheureusement, sa longue et riche discographie fait du bruit pour elle et ne lui permet donc plus ce luxe. Allons découvrir qui est Mary-C, cette diva du gospel pour qui les techniques de chant gospel n’ont aucun secret.

Brève biographie de l’artiste Mary-C

"Je n'ai pas choisi…" Mary-c fait des révélations sur sa carrière musicale

Comme dit plus haut, Mary-C est née le 31 octobre 1988 en France. Elle passe son enfance au Cameroun, pays de sa mère jusqu’à l’âge de 18 ans. Puis, elle s’envole pour la Tunisie afin de poursuivre ses études.
Le gospel comme technique de chant, elle l’a dans la peau depuis toute petite.

En effet, tout commence lorsque Mary-C entre en contact avec le monde extérieur. « j’ai toujours été un enfant un peu timide et un peu réservé. J’avais une vie intérieure très très riche, et en fait je ne m’exprimais pas particulièrement. J’étais généralement le genre d’enfant qu’on menace à l’école, à qui on arrache le goûter… » nous a-t-elle révélé, toute souriante.

C’est donc auprès de la musique que Mary-C va espérer trouver refuge, et petit à petit, cette méthode commence à porter ses fruits. « J’avais vraiment de gros problèmes de confiance en moi et petit à petit la musique a été un peu exutoire pour moi (…) J’aimais la musique, ça me permettait vraiment de m’évader. J’avais vraiment un lien particulier avec la musique. Et à l’âge de 10 ans je pense CM1-CM2, j’ai intégré ma première chorale » a-t-elle confié.

Mary-C, c’est aussi et surtout une tête bien faite et pleine. Elle est titulaire de deux master professionnels et d’une licence en droit fondamental. Vous comprenez tout de suite d’où lui vient le caractère profond de ses textes. Parmi les multiples activités de Mary-C, le volet entrepreneuriat n’est pas en reste. Cela fait maintenant plusieurs années qu’elle se déploie dans le domaine de la restauration.

"Je n'ai pas choisi…" Mary-c fait des révélations sur sa carrière musicale

Carrière musicale de Mary-C

"Je n'ai pas choisi…" Mary-c fait des révélations sur sa carrière musicale

Au départ pour s’évader, la musique a finalement occupé une place de choix dans la vie de Mary-C. « je n’ai pas choisi le gospel, le gospel m’a choisie (…) J’ai toujours été dans des chorales, la chorale du collège, au centre éducatif, ensuite on a créé un groupe avec mes meilleures amies : Hélène Viviane et Marcelle en maître de cœur » dit-elle.
Mary-C a même mis de côté ses multiples diplômes professionnels, pouvant lui permettre de se déployer dans le monde de l’emploi. « Dans les entreprises que j’ai faites, j’ai toujours eu l’impression de ne pas être à ma place » raconte t-elle.

C’est dans le groupe « New Gospel Family » qu’elle vit véritablement sa première expérience professionnelle musicale. « Je passe le casting « New Gospel Family » qui est le premier groupe chrétien urbain (…) Je passe le casting et je suis prise. D’abord je suis étonnée d’être prise parce que le niveau est vraiment très très haut, je suis vraiment impressionnée » raconte Mary-C.

Par la suite, elle décide de lancer une carrière solo une carrière solo en marge des activités de l’église, qui la conduira vers des opportunités marquantes telles que la première partie du concert de Dena Mwana le 08/07/2023 à Marseille.

Mary-C ne tarit pas d’éloges envers le gospel américain qu’elle considère comme une véritable source d’inspiration. « Je suis très attirée par le gospel américain. Ce sont des personnes qui ont compris qu’on peut être artiste et chrétien. Les textes sont extrêmement profonds, ils amènent directement à la présence de Dieu. C’est des bombes techniques ».

Pour surmonter toutes les épreuves qui se présentent à elle, Mary-C s’appuie sur Jésus-Christ. « C’est Jésus qui me donne la force de tenir jour après jour. Quand je regarde d’où je viens , d’où Il m’a pris , je ne peux que le servir. Je ne peux que continuer de chanter pour Lui. Ma carrière n’est en fait que le résultat de sa Grâce envers moi, et cette grâce j’ai le devoir de la communiquer à ceux qui m’entourent. Il est le seul qui guérit, qui sauve et qui restaure . C’est ça l’essentiel du message de ma musique » précise Mary-C.

Mary-C à la jeune femme africaine

"Je n'ai pas choisi…" Mary-c fait des révélations sur sa carrière musicale

L’auteure du titre à succès « descend sur nous », Mary-C, a tenu à adresser un message à la jeune femme africaine. En effet, étant divorcée, sa vie sentimentale n’a pas toujours été rose. « Il est important en tant que femme de prendre le temps avant de se marier. Prendre le temps de se connaître, de connaître ses attentes, ses valeurs, ses qualités et défauts. Prendre le temps de guérir de ses blessures , de gagner en assurance et en confiance. Prendre le temps d’être assise financièrement. Il est temps que la femme africaine comprenne que le mariage n’est pas une fin en soi. En tant que femme nous sommes conçues pour être une « aide ». Comment être une aide si on est pas soi même émotionnellement stable, forte, assise dans sa personnalité, avec des finances saines ? Il est temps que les femmes arrêtent de rêver du mariage pour fuir leur réalité. Il est temps que les femmes construisent leur quotidien pierre après pierre , dans l’humilité , afin de pouvoir vivre un mariage sain, fort et épanouis en Christ. Et je n’aurai de cesse de remercier Lily Joy du ministère restauration qui œuvre grandement dans ce sens. » a déclaré Mary-C.

Restez à l'affut
Suivez-nous sur Google News
Léonel Balla

À propos de l'auteur, Léonel Balla

Je suis Journaliste polyvalent de nationalité camerounaise. Passionné d'écriture et de lecture, je traite généralement des sujets d'actualité portant sur l'économie et la politique. Je m'intéresse également aux faits divers et à l'actualité people.