Accueil > People > Célébrité

Guinée : Grand P fait des confidences sur son passé tumultueux

Lors d'une entrevue avec le magazine Oh My Mag, le chanteur guinéen Grand P s'est confié sur son passé jonché d'embuches.

Yvan Tounssi Ndjock
🕓 Modifié le
Guinée : Grand P fait des confidences sur son passé tumultueux
Résumé de l'article

👉🏾 Dans son interview avec Oh My Mag, Grand P révèle les injustices dont il était victime dans le passé.

👉🏾 Le chanteur a fait un crochet sur sa fondation et prévoit ouvrir un orphelinat très bientôt.

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Bien qu’il soit devenu l’une des plus grandes personnalités les plus en vue d’Afrique, l’ex-compagnon d’Eudoxie Yao est néanmoins passé par des étapes assez difficiles. Il a longtemps fait l’objet de marginalisation et de railleries en lien avec son physique. Cependant, l’artiste musicien n’a jamais baissé les bras car il est resté focalisé sur ses objectifs et projets d’avenir. Durant son interview avec Oh My Mag, Grand P est revenu sur son passé en relatant les difficultés auxquelles il a dû faire face à cause son handicape physique causé par la progéria.

« On se moquait de moi et on me rejetait » : Grand P parle des traumatismes de son passé

Moussa Sandiana Kaba plus connu sous le nom de Grand P est une célébrité africaine reconnue à l’internationale qui s’est inspirée des blessures de son passé pour gravir les échelons. Grâce à l’aide de son manager et de sa détermination, l’ancien paria est actuellement une personnalité respectée à travers le monde.

Avec les larmes presque au coin de l’œil, Grand P s’est exprimé sans filtres sur les périodes troublantes de son passé devant les caméras de Oh My Mag. « Mon enfance, c’était pas facile pour moi, à l’époque, on me disait que j’étais un mendiant, que j’étais un bon en rien. On se moquait de moi et on me rejetait », a-t-il confié.

En dépit de toutes ces difficultés, l’artiste a travaillé d’arrache-pied pour être au sommet de la pyramide tel que l’on peut le constater. « Aujourd’hui, le plus suivi en Guinée, c’est moi. Durant mon enfance, je n’ai pas été à l’école, donc j’ai décidé de faire de la musique. Grâce à mes diverses vidéos, je fais le buzz sur les réseaux sociaux. Je fais de la comédie aussi », déclarait Grand P.

Une période difficile marquée par la maladie

Guinée : Grand P fait des confidences sur son passé tumultueux
Instagram @grand_p_ambassadeur

Parlant de son passé, Grand P s’est également confié sur sa maladie, la progéria qui lui a valu de nombreuses moqueries. « Ma maladie, c’est progéria. Elle m’empêche de grandir, ça joue sur mon physique. Bien sûr, je suis des traitements. Les médecins m’ont demandé de surveiller ce que je mange. Je mange des céréales, de la salade, des choses qui ne sont pas consistantes. Je vis avec mon manager. Il y a des choses que je ne peux pas faire, c’est lui qui les fait pour moi. J’ai eu beaucoup de difficultés : moqueries, marginalisation. En Guinée, ma maladie n’est pas connue. C’était difficile, je n’ai jamais rencontré une personne avec la même maladie que moi ».

Nombreux sont ceux qui considéraient l’artiste comme un boulet qui ne pouvait rien faire de ses propres mains et encore moins percer dans la musique. Il a également mentionné qu’il a créé une fondation pour venir en aide aux handicapés. « J’ai créé ma fondation, la fondation Grand P humanitaire. Je prépare mon projet pour la construction de mon orphelinat. Je m’investis pour les personnes porteuses de handicap. Grâce à ma célébrité, je suis ambassadeur culturel de la Guinée. Tous ceux qui sont là pour moi, je les remercie », a-t-il ajouté.

Restez à l'affut
Suivez-nous sur Google News

À propos de l'auteur, Yvan Tounssi Ndjock

Passionné de dessin, de voyage et des sciences m’ont permis de m’ouvrir au monde. Je me suis laissé emporter par l'écriture qui est une activité très passionnante et pleine de découvertes extraordinaires.