Accueil > Sports > Sportif Africain

Démission de Samuel Eto’o : le président de la Fecafoot répond au tacle du député Aboubakar Ibrahim

Accusé d'avoir schématisé sa démission de la Fecafoot, Samuel Eto'o répond froidement à Aboubakar Ibrahim sur sa page Facebook.

Yvan Tounssi Ndjock
🕓 Modifié le
Démission de Samuel Eto'o : le président de la Fecafoot répond au tacle du député Aboubakar Ibrahim
Résumé de l'article

👉🏾 Aboubakar Ibrahim tacle Samuel Eto’o après l’annonce de sa démission.

👉🏾 Le président de la Fecafoot répond clash du député.

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Il y a quelques heures, l’ancien footballeur de 42 ans a partagé une vidéo sur sa page Facebook. En effet, il s’agit d’un enregistrement d’une conversation qui se tenait dans un forum WhatsApp dans lequel figure « le grand 9 ». Effectivement, dans ce post, Samuel Eto’o a adressé un message au député Aboubakar Ibrahim après avoir déposé sa démission de la Fecafoot.

Et pour cause, ce dernier accuse le président d’avoir mis en scène son départ définitif de l’association sportive. Au vu de cette publication, il est clair que Samuel Eto’o n’a pas toléré cette sortie dirigée contre lui.

« La médiocrité est d’abord et avant tout un trait de caractère » : après avoir donné sa démission de la Fecafoot, Samuel Eto’o réagit au commentaire d’Aboubakar Ibrahim

Suite à l’annonce de la démission de Samuel Eto’o de la Fecafoot qui a d’ailleurs été rejetée par le Comité Exécutif, le député Aboubakar Ibrahim accuse le président d’avoir monté son départ de toute pièce.

« C’est un petit schéma pour distraire les gens… Tu es élu par une AG et tu pars déposer ta démission au Comité Exécutif ! », a écrit l’honorable dans un forum WhatsApp. Très vite, Samuel Eto’o est sorti du silence, répondant ainsi à la réaction de ce dernier.

« Mr Aboubakar Ibrahim, Mr le député, Svp, la médiocrité est d’abord et avant tout un trait de caractère, le fait de se contenter personnellement de donner moins que le meilleur de soi-même, une résignation individuelle mêlée de léthargie qui pousse à dire : je trouve que ce qui est assez bon, la médiocrité ne tarde pas à se métastaser dans la société, mettant la nation en péril. Je vous comprends Mr le député », a-t-il riposté après avoir annoncé sa démission de la Fecafooot.

Restez à l'affut
Suivez-nous sur Google News

À propos de l'auteur, Yvan Tounssi Ndjock

Passionné de dessin, de voyage et des sciences m’ont permis de m’ouvrir au monde. Je me suis laissé emporter par l'écriture qui est une activité très passionnante et pleine de découvertes extraordinaires.