Accueil > People > Influenceur > À peine sortie de prison, Manike de John riposte

À peine sortie de prison, Manike de John riposte

Manike de John est très en colère. Elle menace de tout dévoiler, notamment ce qu'elle a vécu en prison.

👨🏽 Steve Mboutou
🕓 Modifié le
À peine sortie de prison, Manike de John riposte
Résumé de l'article

👉🏿 Manike de John est libérée de prison.

👉🏿 Elle fait des révélations étonnantes.

L’affaire Manike de John et Cindy le Cœur n’a pas cessé de faire couler beaucoup d’encre et de salive, impliquant d’autres grands noms de la chanson congolaise comme Fally Ipupa ou encore Koffi Olomidé.

Crises, clashes, injures, provocations, c’est la guerre totale entre les deux femmes à couteaux tirés depuis un bon moment. Alors qu’on croyait que tout s’arrêterait là, oh que non ! La bataille s’est poursuivie.

Entre preuves et accusations non fondées, les menaces se sont succédées, prenant la forme de défis. Cindy le Cœur a lancé ouvertement un défi à son « ennemie ».

On dirait que ces menaces ont été mises en exécution parce que quelque temps après, Manike de John a été appréhendée par la police pour répondre de ses actes.

Interrogée, puis emprisonnée pour quelques jours dans la prison centrale de Makala, elle a finalement été relaxée après avoir « présenté » ses excuses. Une situation qui fâche cette dernière qui dit ne l’avoir pas fait de son propre gré. On vous donne les détails à la suite de cet article😅.

Manike de John en mode « défensif »

Manike de John ne comptait pas s’arrêter là. Et nous avons vu juste. La Youtubeuse dans son droit de réponse a posté une vidéo sur sa chaîne Youtube pour raconter les conditions de son incarcération au pénitencier central de Makala.

Les excuses qu’elle a demandées dans une vidéo qui a été publiée sur les réseaux sociaux auraient été faites sous pression. Intimidée par une matraque électrique, elle était contrainte de présenter ses excuses malgré elle. « Ils me mettaient des matraques électriques pour que je fasse une vidéo pour demander pardon. À chaque fois que je refusais, ils allumaient leur matraque. » confie-t-elle.

Tout compte fait, elle a fini par demander pardon au fondateur du Quartier Latin. Attendons à présent la réaction de Koffi Olomidé ou encore de Cindy le Cœur. Affaire à suivre😉…

⨭ de Stories