Accueil > People > Célébrité

« À la fin de certains de mes projets, je récupère toutes mes tenues… » : Ebenezer Kepombia se confie sur le clap de fin de ses séries

Producteur de nombreuses séries camerounaises à succès, Ebenezer Kepombia est revenue sur la clôture de ses œuvres cinématographiques.

Yvan Tounssi Ndjock
🕓 Modifié le
« À la fin de certains de mes projets, je récupère toutes mes tenues… » : Ebenezer Kepombia se confie sur le clap de fin de ses séries
Résumé de l'article

👉🏾 Ebenezer Kepombia était au micro de Sun Plus TV.

👉🏾 Le producteur a tout déballé sur la fin de certains de ses projets.

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Après la fin de la deuxième partie du projet La Bataille des chéries, les regards sont rivés sur l’équipe technique et en particulier Mitoumba et Muriel Blanche. D’ailleurs, le producteur et acteur camerounais s’est récemment prononcé sur la nature de sa relation avec l’actrice de 33 ans. Invité sur un plateau de télévision locale, Ebenezer Kepombia s’est également confié sur les coulisses de ses séries à succès. En effet, il a fait des révélations sur le devenir des tenues attribuées aux acteurs dans certaines de ses productions.

Ebenezer Kepombia dévoile tout sur l’envers de ses séries

Il y a quelques jours, Ebenezer Kepombia était l’invité spécial de l’émission K-Tapul’t diffusée sur Sun Plus TV. Durant son passage dans le programme télévisé, le producteur s’est confié sur les coulisses de ses séries. En effet, il a confié qu’après certains projets, il rentre en possession des tenues confectionnées pour les acteurs.

Et pour cause, après le tournage de certaines de ses séries télévisées, une bonne partie des acteurs se jouent de sa charité afin d’arborer ces tenues sur d’autres productions. Ce qui contribue de ce fait à tenir son image.

« À la fin de certains de projets, je récupère toutes les tenues. Je ne les laisse à personne. Les acteurs, pour la plupart, ne sont pas très professionnels. On peut te laisser les habits pour que tu les portes pour toi. Mais, il va prendre les habits que j’ai cousus pour aller tourner sur un autre projet, et parfois même ce projet sort avant le mien. C’est comme si c’était moi qui quémande les habits alors que c’est moi qui les ai cousus », a déclaré Ebenezer Kepombia dénonçant ainsi le caractère fourbe de certaines stars du cinéma camerounais. 

Restez à l'affut
Suivez-nous sur Google News

À propos de l'auteur, Yvan Tounssi Ndjock

Passionné de dessin, de voyage et des sciences m’ont permis de m’ouvrir au monde. Je me suis laissé emporter par l'écriture qui est une activité très passionnante et pleine de découvertes extraordinaires.