Accueil > People > Célébrité

« Que Dieu pardonne mes yeux » : Moesha Buduong réagit à la photo d’anniversaire provocante d’Okyeame Kwame

Moesha Buduong a commenté la photo d'anniversaire d'Okyeame Kwame sur son compte Instagram, demandant à Dieu de lui bander les yeux.

Yvan Styve Guintang Ngoué
🕓 Modifié le
"Que Dieu pardonne mes yeux" : Moesha Buduong réagit à la photo d'anniversaire provocante d'Okyeame Kwame
Résumé de l'article

👉🏿 Okyeame Kwame fête ses 47 ans avec une image qui ébranle la toile

👉🏿 Moesha Buduong réagit

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

L’actrice et mannequin ghanéenne Moesha Buduong a réagi à la récente photo d’anniversaire controversée d’Okyeame Kwame.

Dans ce message, le musicien Okyeame Kwame a célébré son 47e anniversaire en partageant une photo de lui vêtu d’un boxer bleu et torse nu. Certainement une manière pour lui de célébrer la jeunesse et de surprendre quelque peu la toile.

Cas ou pas cas, cette publication de l’artiste a bien fait jaser la toile. Des internautes aux célébrités, tous se sont prêtés au jeu. Et parmi ces célébrités, Moesha Buduong s’est intéressée à la publication en question, et a opposé un commentaire plutôt étonnant. Elle a demandé à Dieu de lui bander les yeux.

Moesha Buduong commente la photo d’anniversaire d’Okyeame Kwame

Moesha Buduong n’a pas pu s’empêcher de commenter la photo en disant : « Tu essaies de me dépasser. Que Dieu pardonne mes yeux @mrsokyeame. Joyeux anniversaire à ma chanteuse ghanéenne préférée« . Son commentaire, qui semblait à la fois enjoué et flirteur, a évoqué le physique attrayant du musicien tout en lui souhaitant un joyeux anniversaire.

Outre le commentaire de Moesha Buduong, le post a suscité de nombreuses controverses, certaines personnes trouvant l’image inappropriée et d’autres félicitant Okyeame Kwame d’être confiant et à l’aise dans sa peau.

Par ailleurs, certains internautes se sont interrogés sur l’opportunité de partager une photo aussi intime sur les médias sociaux. Malgré la controverse, semble prendre les choses du bon côté.

Dans son message, il admet qu’il avait peur de vieillir, mais qu’il se sent aujourd’hui plus libre et plus jeune d’esprit que jamais. Il a même plaisanté sur le fait d’atteindre l’âge mûr de 100 ans.

Restez à l'affut
Suivez-nous sur Google News
Guintang Ngoué Yvan Styve

À propos de l'auteur, Yvan Styve Guintang Ngoué

Diplômé d'une licence en sciences politiques, je suis passionné par les métiers de la communication. Un amoureux des mots qui essaie de les manier avec le plus grand respect et toujours un soupçon de sophistication.