Accueil > People > Influenceur

« Je ne paierai pas cinq francs pour le faire une chirurgie », Love Gugu assume son physique 

Dans un récent live sur son compte Facebook, la blogueuse Love Gugu mentionnait qu'elle n'aura jamais recours à la chirurgie esthétique pour affiner sa silhouette.

Yvan Tounssi Ndjock
🕓 Modifié le
« Je ne paierai pas cinq francs pour le faire une chirurgie », Love Gugu assume son physique 
Résumé de l'article

👉🏾 Love Gugu devient de plus en plus féminine.

👉🏾 La blogueuse affirme dans un direct qu’elle n’aura jamais recours à la chirurgie esthétique.

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Après avoir assumée homos£xualité pendant de longue années, la blogueuse ivoirienne semble décidé à changer de bord. Quitte à adopter un look plus féminine que jamais sans pour autant avoir à modifier son physique. Et pour ce faire, Love Gugu a bien fait entendre qu’elle ne fera jamais de chirurgie pour le changer. En effet, elle assume ses rondeurs et le fait bien savoir à qui veut l’entendre. Ce changement soudain résulte du mariage de l’artiste vitale avec Marko Versace il y a quelques jours.

Love Gugu dit non à une opération de chirurgie esthétique

Il y a peu de temps Love Gugu lançait un appel sur la toile. En effet, elle annonçait être prête pour le mariage et qu’elle recherchait de ce fait l’homme de sa vie. Connue pour son look de garçon manqué, elle est désormais plus fatale que ce qu’on pouvait imaginer.

Arborant désormais des tenues féminines qui laissent paraître son corps, Love Gugu n’hésite pas à faire l’apologie de son physique. Mieux, elle a déclaré qu’elle ne fera jamais de chirurgie pour avoir un corps selon les critères de la mondialisation actuelle.

Effectivement, même si certaines femmes se lancent dans la chirurgie esthétique pour parfaire leur corps, Love Gugu quant à elle ne songe pas à passer une table d’opération. Et bien sûr, elle ne déboursera jamais de l’argent pour cette pratique. « Voyez-moi dans ma jolie robe. Je suis fière en restant naturelle, je ne paierai pas cinq francs pour me faire une chirurgie aux bras ou ailleurs sur mon corps », a-t-elle affirmé. 

Restez à l'affut
Suivez-nous sur Google News

À propos de l'auteur, Yvan Tounssi Ndjock

Passionné de dessin, de voyage et des sciences m’ont permis de m’ouvrir au monde. Je me suis laissé emporter par l'écriture qui est une activité très passionnante et pleine de découvertes extraordinaires.