Accueil > Lifestyle > Voyage

7 sites touristiques du Kenya classés au patrimoine mondial de l’UNESCO

Plusieurs pays d'Afrique ont leurs noms qui figurent sur cette liste plutôt prisée. Voici également les 7 sites touristiques du Kenya classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Yvan Styve Guintang Ngoué
🕓 Modifié le
7 sites touristiques du Kenya classés au patrimoine mondial de l'UNESCO
Résumé de l'article

👉🏿 Liste des 7 sites touristiques kényans classés au patrimoine mondial de l’UNESCO

👉🏿 Caractéristiques et particularités de chacun de ces sites touristiques

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Le Kenya abrite pas moins de sept sites touristiques classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, témoignant de sa beauté spectaculaire, de sa culture et de sa diversité naturelle. Ce pays d’Afrique de l’Est est une destination incontournable pour tous ceux qui souhaitent vivre l’expérience de leur vie.

Outre les sites du patrimoine mondial, le Kenya est également réputé pour ses safaris sauvages de première classe, qui permettent d’observer les cinq grands animaux sauvages.

Voici un voyage intéressant à travers les sites du patrimoine mondial de l’UNESCO au Kenya. Ces sites, qui vont des étendues sauvages légendaires aux icônes culturelles, sont préservés pour que les générations futures puissent en profiter.

Parcs nationaux du lac Turkana

Le lac Turkana et les trois parcs nationaux qui l’entourent (le parc national de Sibiloi, le parc national de l’île centrale et le parc national de l’île du Sud) font partie du patrimoine naturel de l’UNESCO depuis 1997.

Les trois parcs nationaux couvrent une superficie totale de 161 485 hectares et sont situés dans le bassin du lac Turkana, dont la superficie totale est de 7 millions d’hectares. Ils abritent une grande biodiversité animale et végétale.

Parc national et forêt naturelle du Mont Kenya

Depuis 1997, le parc national et la forêt naturelle du Mont Kenya sont reconnus comme sites du patrimoine mondial de l’UNESCO au Kenya.

Il s’agit de l’un des paysages les plus impressionnants d’Afrique de l’Est et il a été créé pour protéger le mont Kenya, l’un des plus grands volcans d’Afrique. Le site était d’abord une réserve forestière avant d’être élevé au rang de parc national.

Cet environnement naturel est crucial en tant qu’habitat naturel pour les animaux sauvages qui y vivent. En outre, il s’agit d’une zone de captage d’eau qui fournit de l’eau à la plupart des régions du Kenya.

Site archéologique de Thimlich Ohinga

Thimlich Ohinga est l’un des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO au Kenya.
Également connu sous le nom de « forêt dense effrayante » en langue Dholuo, Thimlich Ohinga est le dernier site du patrimoine mondial de l’UNESCO au Kenya.

Le site, qui comprend quatre grands complexes de murs en pierre sèche appelés ohingni, a été ajouté à la liste en 2018.

Les traces archéologiques des matériaux trouvés à Thimlich Ohinga remontent à plus de 500 ans. On pense que les Bantous, qui vivaient dans la région avant l’arrivée des Luos, ont construit les structures en pierre.

Les forêts sacrées de Mijikenda Kaya

Les forêts sacrées de Mijikenda Kaya, l’un des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO au Kenya, se composent de onze forêts distinctes réparties sur 200 km de long.

Elles contiennent les vestiges de nombreux villages fortifiés connus sous le nom de Kayas des Mijikenda. Ces villages, construits au XVIe siècle et abandonnés dans les années 1940, sont aujourd’hui vénérés en tant qu’habitations ancestrales sacrées.

Les forêts sacrées de kayas des Mijikenda ont été inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2008.

Fort Jesus

Construit au XVIe siècle par les Portugais, Fort Jesus a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2011.

Il a été sous le contrôle des Portugais pendant un siècle et témoigne de la façon dont l’Occident a tenté de contrôler l’Afrique. Le bien couvre environ 2,34 hectares et comprend les environs immédiats du fort.

Fort Jesus est une attraction touristique majeure depuis l’indépendance du Kenya en 1963. À l’intérieur du fort, vous trouverez des fouilles archéologiques à Ungwana, Gede, Manda et Fort Jesus lui-même.

La vieille ville de Lamu

L’un des patrimoines les mieux conservés du Kenya et la colonie swahilie la mieux préservée d’Afrique de l’Est, la vieille ville de Lamu a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2001.

Aujourd’hui encore, la vieille ville abrite des structures et d’autres éléments de la culture swahilie. La ville est unique en raison de ses rues et ruelles étroites qui ne permettent que des déplacements à pied ou à dos d’âne. Elle est habitée sans interruption depuis plus de 700 ans.

Le système des lacs du Kenya dans la vallée du Grand Rift

Le système des lacs du Kenya est une beauté naturelle exceptionnelle composée de trois lacs reliés entre eux et relativement peu profonds.

Les lacs, qui couvrent une superficie totale de 32 034 hectares, comprennent le lac Bogoria, le lac Elementaita et le lac Nakuru.

Ils sont gérés conjointement par le Kenya Wildlife Service et ont acquis la réputation d’abriter une riche population d’oiseaux migrateurs, de flamants roses et de grands pélicans blancs. Le système des lacs du Kenya a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2011.

Restez à l'affut
Suivez-nous sur Google News
Guintang Ngoué Yvan Styve

À propos de l'auteur, Yvan Styve Guintang Ngoué

Diplômé d'une licence en sciences politiques, je suis passionné par les métiers de la communication. Un amoureux des mots qui essaie de les manier avec le plus grand respect et toujours un soupçon de sophistication.